Fond d'écran

Verdon
"Tom et je ris"
Copyright Pehuen Grotti

GMHM

11 avr. 2018

FRANCE 5 MAGAZINE DE LA SANTE

De passage à la capitale, nous présentons, avec Seb Ratel, le pourquoi du GMHM.

ET nous parlons aussi un peu hypoxie et hautes montagnes!!



8 avr. 2018

GRANDES COURSES - FILMS

Deux pages nouvelles sur DEFOURAILLAGES!


Quelques grandes courses que j'ai eu la chance de partager avec mes compagnons de cordée qui m'ont  aidé, accepté, et surtout permis de me transcender en montagne...

Et quelques cascades qui m'ont fait trembler et rêver

A voir dans l'onglet "GRANDES COURSES - FILMS" ou cliquez directement sur le lien :

GRANDES COURSES - FILMS

A voir dans l'onglet "GLACE - FILMS" ou cliquez directement sur le lien :

Voie Harlin à l'Eiger from gmhm chamonix on Vimeo.

A bientôt!!

7 avr. 2018

La glace pour les quiches

Interview à la sauvette pendant l'ICE Climbing Ecrins. Présentation de la grimpe en cascade!!

=> réalisation "Battement DEL"

27 févr. 2018

Fosslimonster, première répétition?

 La seule chance que puissent avoir les Norvégiens de Gudvangen par rapport aux Français de Rioupéroux, en Isère, réside dans le degré de latitude de leur village. La proximité du Fjord pourrait, elle aussi, faire partie des avantages... Encore faut il être adepte de la pêche au saumon.









Ces deux particularités misent à part, il reste alors beaucoup de similitudes : une vallée écrasée par des dénivelés impressionnants, une humidité constante, une nationale parcourue et une carrière en plein rendement.
Concernant la chaleur humaine qui se dégage de ces deux bourgades, difficile à nouveau de trouver une réelle différence. D’un autre côté, il est juste de mentionner que notre motivation pour découvrir la culture locale s’est bornée aux fondamentaux : à savoir un rapide passage à la station service du coin pour faire connaissance avec l’autochtone et se ravitailler en pesto...

Un voyage culturel limité mais un émerveillement quotidien au pays de l’or bleu. Des chutes d’eau gelées comme on en voit rarement ailleurs... Il est possible de passer une journée captivante à imaginer des lignes le long de ces parois qui sont de vrais big walls. Nul besoin de s’en convaincre très longtemps, il suffit de taper « Gudvangen Base Jump » pour s’apercevoir que ce qui ressemble à la Tête de la Maye est en fait une paroi verticale de 800m.